mardi 10 novembre 2015

Résiste... ou pas... jour#25

Parlons résistance aujourd'hui!

Non, pas celle là! (pardon pour ma blague de physicien....)

La résistance, c'est cet ennemi dans notre tête. Elle nous donne toujours tout un tas de raisons : nous ne sommes pas encore prêt, pas encore assez bon, nous n'avons pas LA bonne idée...

Si nous ne pouvons pas ignorer cette voix, nous ne commençons jamais rien.

La différence entre un artiste amateur et un artiste professionnelle, c'est que l'amateur pense qu'il va devoir, d'abord, éliminer les peurs qu'il a, avant de commencer. Le pro, lui, fait, avance, en sachant que ses peurs ne disparaitront jamais. Il commence avant de se sentir prêt. Il sait qu'il aura toujours le trac avant de rentrer sur scène (même après des dizaines d'années en représentation.)

Inutile de se préparer. Commencez!

Faites le travail, présentez-vous devant votre toile, votre feuille.



Le secret, c'est ensuite de ne pas penser à l'oeuvre finie.

Le secret, c'est de penser à de petits pas. Les uns après les autres : je prends cette couleur, je fais ce trait... ces petits pas conduisent à d'autres, puis à d'autres, ... et c'est finit. C'est ce premier pas qui nous rapproche de notre objectif. Ne pensons pas à l'objectif, mais à ce tout petit pas...

Besoin d'excuses pour ne pas faire? Voici de quoi alimenter la petite voix de la résistance sur le blog du jardin gourmand (rubrique changez de vie.) Les excuses de la trentaine fonctionnent bien pour moi :)


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire