dimanche 15 novembre 2015

Le milieu est toujours le point le plus difficile - jour#29

Petite journée en famille hier, je n'ai pas pu aller sur internet de la journée. Par contre, j'avais en tête de partager avec vous ces quelques mots. Les voilà :

Je sais que je suis sur ce point de basculement entre l'amateurisme et le pro. L'équilibre entre les deux est palpable et j'avoue avoir hâte d'être de l'autre côté.

Parce que démarrer n'est pas le plus difficile.

Non.

C'est le milieu. Le point de bascule.

Prendre ces pinceaux et balayer la toile en une première couche n'est jamais le moment le plus dur. C'est bien la couche du milieu. Entre le début et les finitions. Celle où tout se décide, où tout se joue.

C'est celle où l'on baisse souvent les bras.

C'est celle que j'abandonne pendant des semaines à mon mur.

Continuer, s'accrocher tout en lâchant les expectatives. Voilà le vrai défi. Voilà où en j'en suis.




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire