vendredi 23 octobre 2015

Hypersensible ou surdoué - Défi des 30 jours J#9

Hier, j'ai décidé de creuser l'hypersensibilité. Et de page web en page web, je suis tombée par hasard sur un ouvrage parlant de la surdouance chez l'adulte.

D'après l'auteur Monique de Kermadec, l'hypersensibilité concernerait notamment les personnes à haut potentiel ou touchés par le syndrome Asperger (entre autres). Pour faire court, je coche également toutes les autres caractéristiques (ainsi que mon fils, mais je m'en doutais depuis longtemps pour lui.)

Finalement, je n'ai pas acheté ce livre... j'ai bien trop peur de m'installer dans un schéma, de me coller une étiquette de plus et de m'assoir sur ma volonté de progresser dans la vie sous couvert d'être probablement surdouée.

Vassilissa de retour de chez Baba Yaga

Et comme les choses s'organisent toujours dans la vie POUR NOUS, j'ai lu le conte de Vassilissa (du livre de Clara Pinkola Estès) qui a été en ce jour, une grande révélation : " en savoir trop fait vieillir prématurément." Vieillir prématurément = arrêter d'évoluer.

L'équilibre n'est donc pas de chercher des réponses à toutes les questions qui nous viennent (et on s'en pose des tonnes) mais apprendre à laisser les choses aller. Lâcher prise. Quelle importance alors de savoir si j'ai ou non un haut potentiel? Est-ce que cela m'aidera à guérir les blessures du passé que je traîne encore? Est-ce que cela m'aidera à terminer mes 5 toiles? Le risque est trop grand de me figer alors que j'ai besoin de toute mon énergie masculine pour aller en avant, pour mettre le feu!

POUR ALLUMER LE FEU EN MOI!

Le poêle de la maison reflète ce qui se passe à l'intérieur :)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire